Les vins bio et biodynamiques ont-ils meilleur goût?

Nous le pensons et nous ne sommes pas les seuls. Les experts en vin et la presse spécialisée comme The wine advocate, Wine enthusiast et Wine spectator en sont également convaincus. L'American Journal of Wine Economics a analysé les résultats d’évaluations professionnelles de plus de 74000 vins produits en Californie entre 1998 et 2009, et, ils ont constaté que les vins biologiques et biodynamiques obtenaient un score beaucoup plus élevé que les vins conventionnels. La moyenne d’écart est de 4,1 points, ce qui est statistiquement assez significatif. Ces spécialistes du vin affirment qu’ils ont évalué les vins en dégustation à l’aveugle pour ne pas biaiser les résultats.

Fortune Magazine a fait une autre dégustation à l'aveugle de 10 vins biodynamiques contre 10 vins conventionnels. Sur les 20 vins dégustés, un seul des vins de fabrication conventionnelle a été jugé supérieur à son homologue élaboré en biodynamie. Les juges étaient composés d'un Master of Wine et de chefs sommeliers.

Qu’en est-il des vins suisses bio et biodynamiques?

La personne en Suisse qui a le plus de points Robert Parker est incontestablement la vigneronne Marie-Thérèse Chappaz qui dirige un domaine en biodynamique. Robert Parker donne de 90 à 95 points pour les vins exceptionnels et de 96 à 100 points pour les vins extraordinaires. Marie-Thérèse Chappaz a reçu 2 fois 99 points pour deux de ses vins, ce qui est vraiment incroyable. Il existe de nombreux autres vignerons suisses bio et biodynamiques qui ont reçu entre 90 et 100 points Parker pour leurs vins comme Henri Cruchon, Cave Caloz, Domaine Cornulus, Jean René Germanier, Le Petit Château, La Maison Carré, Le Cru de l'Hôpital, Castello di Morcote et La Colombe pour n'en citer que quelques-uns.

Pourquoi les vins bio et biodynamique ont meilleur goût?

Pour notre part, nous pensons que les bio et biodynamiques se démarquent des vins standards de la grande distribution parce qu’ils expriment la vrai nature du cépage et reflètent le terroir dont ils sont issus, offrant ainsi une expérience organoleptique unique et authentique. Nous comprenons que l’appréciation d’un vin est personnelle car les goûts et les préférences de chacun sont différents, mais nous vous recommandons toutefois de comparer les vins par vous-même pour vous faire votre avis sur la question.

Séan Langlois.

Source:
Cambridge University Press
Swiss Wine Promotion
Fortune Magazine