Qu'est-ce que le vin naturel?

Vous avez sûrement entendu parler ces derniers temps des vins naturels mais est-ce que vous savez ce que c’est?

Les vins naturels, vins natures ou vins vivants, sont des vins qui n’ont aucuns intrants ajoutés (il s’agit le plus souvent des sulfites) lors de leur processus de vinification. Ce sont des vins atypiques qui ont des propriétés organoleptiques étonnantes qu’on a pas l’habitude d’avoir avec les vins conventionnels. Par exemple on pourrait avoir du mal à reconnaitre au goût un chasselas naturel car ce cépage délicat va développer une gamme aromatique et une complexité en bouche différentes d’un chasselas classique. Le fait que les vignerons élaborent aujourd’hui des gammes de vins natures dénote d’un besoin de retourner à des pratiques oenologiques ancestrales. Ce mode de vinification ancien plus exigeant et risqué permet d’exprimer de concert l’essence d’un cépage, son terroir ainsi que son millésime qui aura un ascendant certain sur le vin d’une année à l’autre.

Est-ce que le vin naturel est une nouvelle mode sur le marché?

On peut parfois penser que le vin naturel est un phénomène de mode qui passera. Néanmoins, ce n’est pas une démarche de vinification nouvelle. Elle remonte il y a plus d’un siècle, entre 1903 et 1907 dans le Languedoc en France où de grandes grèves initiées par les vignerons éclatèrent pour dénoncer la fabrication artificielle du vin et revendiquer une production plus saine uniquement à partir de jus de raisin. Le 9 juin 1907, 600 000 viticulteurs ont manifesté à Montpellier pour condamner ces abus sur la fabrication du vin. Grâce à ces révoltes une loi à été mise en place le 29 juin 1907 en France interdisant le mouillage du vin par ajout d'eau et l'abus de sucrage lors de la vinification.

Comme les vins bio ou biodynamiques, les vins naturels en principe (il n’y a pas encore de label pour les vins natures en suisse) sont des vins respectueux du vivant et de la santé humaine. La différence fondamentale entre eux et les vins bio ou biodynamiques, c’est leur processus de vinification. Un vin naturel doit provenir comme son nom l’indique d’une “vinification naturelle”, c’est-à- dire sans principe interventionniste de la part du vigneron et surtout sans ajout de sulfites (utilisés pour leurs principes stabilisateurs et conservateurs).

Si vous souhaitez découvrir le monde du vin naturel, laissez vous tenter à condition de garder l’esprit ouvert à des sensations nouvelles qui vont sortiront de vos habitudes. Vous risquez d’y prendre goût et de ne jurer que par les vins natures qui vous auront conquis par leur entièreté, leur authenticité et leur vivacité.

Séan Langlois et Laura Couto Rosado.

Source:
Wikipedia